L'utilisation des reseaux sociaux par les conformistes

 

A) Les raisons qui poussent les individus à utiliser les réseaux sociaux

 

 A quoi donc tient la popularité de sites comme MySpace et Facebook? Pourquoi les adolescents y passent tellement de temps? Pour socialiser bien-sûr.

 

Dans un monde qui tend à l’individualisme, les réseaux sociaux sont devenus une manière efficace et contemporaine pour les jeunes d’aujourd’hui de sortir de ce phénomène.

En effet comme dans notre société et sur ces réseaux, la population tend à se diviser en fonction : des modes suivies plus ou moins par chacun, des

appartenances religieuses, des opinions politiques ou encore des passions. Il est donc normal, de ressentir un besoin d’appartenance à un groupe de personnes ou un groupe d’idées afin, d’échapper à la solitude, car l’homme ne peut pas vivre sans autrui, il a besoin de communiquer avec son entourage.

 Par ailleurs pour s’intégrer aux groupes, il faut que l’individu de manière général, retrouve ses critères personnels dans un ou plusieurs de ces groupes.

On a ainsi constaté le développement massif de groupes de tous genres sur l’un des réseaux sociaux les plus utilisé, « Facebook », à l’exemple d’un groupe intitulé: «Pas de sexe avant le mariage » qui rassemble des personnes à la fois suivant ce phénomène de mode et des gens avec certaines convictions religieuses.

On a aussi pu observer l’apparition de réseaux sociaux consacrés à la politique, qui a débuté avec la campagne présidentielle de Barack Obama et qui voit son évolution sur le sol français avec la création de réseaux sociaux consacrés par exemple au parti socialiste avec « la Coopol » et au parti de l’UMP avec « les Créateurs de Possibles ».

 

En tant qu'étudiant, on se rend compte a quel point le besoin des nouvelles technologies est nécessaire pour profiter au maximum de notre statut. Par exemple, une personne a décidé de résilier son compte sur Facebook sur lequel il  perdait beaucoup trop de temps. Même s’il a gardé son téléphone portable, il a constaté au fil des jours qu’il perdait le fil par rapport à ses amis. Eux avaient gardé leur compte et avaient continué leurs "relations sur le site" sans lui, qui du coup le retrouvait privé de pas mal de ces choses qui font le lien social : partage de photos de soirées, sorties improvisées annoncées ou même informations liées aux cours. Cette "solitude" inattendue l'a vite poussé à se réenregistrer.

 

L'idée d’être dorénavant devenu dépendant n’est pas la bonne. Au contraire, ce trou dans ses relations lui a permis de comprendre le réel intérêt de ce site : le social devient plus direct. Là où avant il fallait passer par le téléphone fixe et souvent laisser un message, aujourd'hui une simple connexion de dix minutes le soir permet de se tenir au courant des activités de ses amis et de prendre de leurs nouvelles, même s'ils ne sont pas en ligne.

Pour l’entreprise,

Le succès des sites de réseaux sociaux personnels (Facebook, Twister...) franchit les portes de l'entreprise, pour pénétrer peu à peu le monde professionnel. Outre la création de site de réseaux sociaux exclusivement professionnels, tel Linkedin, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à créer leur propre réseau social en interne. La mise en place d'un site de réseau social peut s'avérer un bon outil pour favoriser le lien social dans leur entreprise, en permettant aux salariés de s'entraider, de se communiquer rapidement et instantanément des conseils, et d'échanger leurs expériences professionnelles. Ce dispositif peut également permettre à l'employeur de préserver, voire d'améliorer, le climat social dans son entreprise, ludique. Enfin, les chefs d'entreprise peuvent également utiliser les réseaux afin d'améliorer L'utilisation de ces réseaux peut donc s'avérer positive tant pour les salariés que pour les chefs d’entreprise. 

 

B) Phénomene de mode   

 

 Internet, c’est du conformisme. En effet , lorsqu’un étudiant doit faire un exposé , il va sur wikipidia , lors d’une recherche , il va sur Google , lorsqu’il veut s’informer sur l’actualité il va sur un site d’informations quotidienne ou le monde.fr , lorsqu’il va sur un réseau social , il va sur Facebook ou Twitter , D’ailleurs dans ces derniers les individus y retrouvent leurs amis de tous les jours  , c'est d'ailleurs parce que leurs amis utilisent tel ou tel outil que eux aussi l'utilisent, phénomène de conformité , et ne semblent pas utiliser ces sites pour entrer en contact avec des inconnus. Les individus déclarent donc être inscrit sur un réseau social, tel que Facebook, twitter, ou encore copains d’avant, car leur proches en utilisent un.

 

Voici quelques statistiques :

Ceux-ci sont fait sur 1000 français interrogés ;

 

Voici également les differents âges pour l'inscription aux réseaux sociaux

Repartition

On remarque donc que ce sont chez les 13-20 ans que les reseaux sociaux sont les plus utilisés . En effet il s'agit donc d'un phénomene de mode .

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×